Mercredi, 7 avril, 2021

Après six jours de blocage, les mésaventures des chargeurs disposant de containers à bord de l’ « Ever Given » ne sont pas terminées. Dans les faits, la société japonaise Shoei Kisen Kaisha, propriétaire du megaship de 20 388 EVP opéré par Evergreen, a déclaré « l’avarie commune » à la suite de l’accident. Cette disposition du droit maritime rend tous les propriétaires de marchandises solidaires du navire. Autrement dit : ce sont aussi les chargeurs qui vont payer les dégâts, notamment le probable milliard de dollars que l’Egypte réclame désormais à l’entreprise japonaise.

 

De nouvelles longues semaines de démarches fastidieuses attendent les chargeurs touchés : ceux qui avaient souscrit une assurance transport adéquate (c’est-à-dire au moins une garantie « FAP sauf » id est "Franc d'Avaries Particulières sauf…") devront en fournir le certificat pour récupérer leur marchandise. Mais pour les chargeurs non-assurés, ils devront s’acquitter d’une indemnité qui nécessitera plusieurs semaines ou mois avant d’être fixée par des experts, l'attente risque d'être longue.

 

En conclusion, systématisez l’assurance de vos expéditions y compris en maritime, le cas de l'Ever Given pourrait bien ne pas être un cas isolé. Vos assureurs peuvent couvrir vos transports de marchandises à un taux et à des conditions souvent bien meilleures que celles des transitaires/affréteurs, benchmarker les !

 

La Team EXPRESS'I.O.N., spécialiste de vos imports/exports ASIE, AFRIQUE,  AMERIQUE vers l' EUROPE, secteur GRENOBLE, LYON, SAINT QUENTIN FALLAVIER

 

* sources :

https://www.drewry.co.uk/logistics-executive-briefing/logistics-executiv...

 

https://www.aircargonews.net/data/clive-air-cargo-recovery-stalls-in-march/

https://support.ovrsea.com/